Au salon de 1901, le tonneau présenté tranche nettement avec les types antérieurs par son empattement augmenté, son capot style Vedrine et le refroidisseur à serpentin placé au-dessous. Les types antérieurs font déjà figure d’ancêtres malgré leur modernisation (roues égales sur pneumatiques et volant incliné). L’introduction du châssis long permet de proposer des versions commerciales (utilitaires), fourgoin de livraison, camions, ainsi que de vastes carrosseries de tourisme (breaks, Victoria, phaéton 4 places, etc.).

La colonne de direction regroupe toutes les commandes: levier de sélection des rapports de transmission, levier de réglage de richesse, levier de réglage d’allumage et de décompression. Au bas de la colonne se trouvent les pédales de débrayage, de frein sur le differentiel et d’étrangleur d’admission (accélérateur) dont la disposition est très moderne. 

200 exemplaires construits jusqu’en 1904, 8cv, 1330 cm3, 40/45 km/h.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée Champs requis marqués avec *

EffacerPublier des commentaires