Ce modèle hybride résulte d’accord de compensation passé avec Renault dans le cadre de la question sensible des marchés de véhicule d’incendie. Il s’agit d’un châssis type 148 L six cylindres sur lequel est monté une caisse Renault Vivasport.

 

Renault propose la caisse de la Viva Grand Sport berline six places type ADL 2 dont il existait un stock. Après des essais sur le type 134 N long (empattement 3,15 m contre 3,13 m pour la Renault), la caisse s’adapte mieux au type 148 L . Plus légère et plus performante que la Renault, cette greffe nécessite néanmoins quelques adaptations, car si l’empattement de 3,15m est inchangé, les voies avant et arrière sont modifiées. 

Toute la partie avant (capot et ailes) est assemblée pour Delahaye chez Currus pour la première série qui n’était pas équipée de déflecteurs avant contrairement aux séries suivantes. 

La motorisation est le six cylindres du type 148 L, 3,5 L alimenté par un carburateur Solex. 

La boîte Cotal est en option.

Le véhicule peut atteindre 135 km/h pour un poids total de 1590 kgs. 

Le modèle a été produit à 100 ou 150 exemplaires, en deux ou trois séries de cinquante carrosseries. Certains modèles ont été écoulés, peut être sous la dénomination type 164, dans le cadre d’une commande de l’armée pour des véhicules de grande liaison en 1939, au moins une quinzaine sur la première série. 

Il ne subsiste que deux ou trois exemplaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée Champs requis marqués avec *

EffacerPublier des commentaires