Héritière du douze cylindre type 145, le type 155 est une monoplace course douze cylindres. Fabriquée en 1938 à un exemplaire, son développement a été interrompu en 1939. Sa dernière apparition est au Grand Prix du Comminges en 1948.

 

Le moteur du type 155 est un douze cylindres de 4,5 litres en alliage léger alimenté par trois carburateurs double corps verticaux. Il développe une puissance de 250 ch à 5000 tr/mn (26 cv) .

La suspension avant est dite par “parallélogramme déformable” constitué d’un ressort à lames transversal inférieur, d’une bielle de réaction articulée au châssis et d’amortisseurs hydrauliques Fichtel et Sachs en position haute. A l’arrière, ressort à lames transversal supérieur, essieu De Dion, deux bras longitudinaux parallèles par côté, barre Panhard et amortisseurs hydrauliques Fichtel et Sachs. 

Le freinage s’effectue par autoserreurs Bendix “Duo-Servo” à commandes par câbles et tambours ventilés. 

Avec un poids total de 1065 kg dont 900 pour le châssis, le véhicule peut atteindre 240 km/h. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée Champs requis marqués avec *

EffacerPublier des commentaires