Le type 134 G apparaît au salon 1938. C’est la version 14 cv fiscaux (puissance réelle 59 ch) du 134 N du fait de l’augmentation de la cylindrée par adoption de l’alésage de 84 mm comme sur les six cylindres. Comme la 134 N, la 134 G existe en châssis normal et long.

 

Le véhicule a été produit à 396 exemplaires dont une vingtaine après la guerre. Le moteur est un quatre cylindres de 2370 cm3. Boite 4 vitesse avec boite Cotal en option. Comme sur les autres 134, le freinage est mécanique, autoserreurs à câbles sur les quatre roues, au pied et par levier. La direction est à droite, boîtier à vis et écrou régulé. Les suspensions et dimensions sont similaires au 134 N.

En châssis normal, les carrosseries proposées sont une “conduite intérieure berline quatre/cinq places” sans pied milieu Autobineau et un “cabriolet décapotable quatre places” capote rentrante avec un dessin modernisé par rapport au modèle 134 N, notamment les ailes redessinées.

En châssis long, la carrosserie est une “conduite intérieure limousine six/sept places”.

Au-delà du N° 61580, la série des châssis correspond à une commande militaire concernant les limousines 134 G en version “véhicules de grande liaison”.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée Champs requis marqués avec *

EffacerPublier des commentaires