Le type 134 N est produit à 340 exemplaires entre 1936 et 1938, puis à 100 exemplaires entre 1945 et 1946. Le type 134 N, version quatre cylindres de l’illustre type 135, est produit en version “type 134 N Normal” et en version “type 134 N Long” héritée du type 154.  A l’ombre de l’illustre 135, le modèle qui donne lieu à de nombreuses interprétation de carrossier,est apprécié grâce aux roues avant indépendantes et au châssis rigide. La direction repasse à droite. La boite Cotal est proposée en option.

 

Le type 104 N est équipé du moteur 80 x 104 mm quatre cylindres remanié avec carburateur solex inversé de 50 ch (2151 cm3) et du châssis type 135 surbaissé à longerons “bloctube” dont une série type 134 N long (châssis 2,950 m et 3,150 m). 

La boîte est manuelle ou en option préselective Wilson (jusqu’en 1937) ou Cotal.

La voiture peut atteindre 110 km/h (134 N Normal) et 115 km/h (134 N Long).

 

Au-delà de nombreuses et remarquées réalisations de carrossiers (roadster Chapron, Letourneur et Marchand, torpedo-cabriolet Labourdette), la gamme de carrosserie usine est relativement réduite:  La “conduite intérieure” dite Normandie et le “cabriolet décapotable quatre places” sont équipés de roues à voile ajouré. 

La “conduite intérieure Autobineau (filiale de Letourneur et Marchand) quatre/cinq places” est une nouveauté avec la calandre bombée et des vitres au dessin arrondi

 

; plus profilée que la berline Normandie qui disparaît en mai 1938, elle intègre la roue de secours à l’intérieur de la malle qui est facilité par la réduction du diamètre des roues; la roue sera à nouveau montée à l’extérieur à partir de mars 1937. Ce modèle  est également équipé du dernier dispositif coulissant d’aération de capot avec dix ouvertures (sur les anciennes caisses, les quatre ventillons inclinés sont conservés).

Pour la série d’après guerre – uniquement 134 N Normal – la carrosserie est celle de la berline Autobineau d’avant guerre avec la calandre bombée, les vitres de phares plates et le dessin des vitres arrondi qui étaient apparus sur les modèle Autobineau à partir de 1938.

Comme la 134 super luxe, la 134 N Normal donne lieu aux trois mêmes versions utilitaires, conduites intérieures Commerciale, Boulangère et Fourgon tôlé. 

 

Le modèle long, type 134 N Long, reçoit, selon la pratique Delahaye, une grande “limousine six/sept places” dont deux strapontins, héritée du type 138 Super Luxe (produite en 1934 et 1935) mais en version simplifiée. Cette carrosserie est possiblement d’origine Autobineau mais elle n’est pas désignée comme telle. Le type 134 N Long remplace le type 154 (modèle hybride également produit en 1934 et 1935) en utilisant le châssis prévu pour le type 148 dont l’étude n’est pas terminée et qui apparaît un peu plus tard en 1936.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée Champs requis marqués avec *

EffacerPublier des commentaires