Du salon 1933 à 1946, le type 134 est la “petite soeur”, l’exacte reproduction mécanique en quatre cylindres du type 138 (18 cv) apparu au même salon. La famille des types 134 est constituée de plusieurs modèles, châssis et moteurs 12cv et 14cv, dont le premier est ce type 134 Super-luxe produit entre 1933 et 1936 à 910 exemplaires (utilitaires compris). Ce modèle contribue à repositionner Delahaye sur son coeur de marché et sa clientèle attachée à la robustesse, la fiabilité et la performance.

 

Le type 134 super luxe (12 cv, 45 ch à 3500 tr/mn) est équipé d’un quatre cylindre de 2151 cm3, 80 mm d’alésage et 107 mm de course. La direction est à gauche et la boîte mécanique est à quatre rapports dont deux synchronisés. Pesant environ 1150 kgs, l’automobile peut atteindre 115 km/h. 

Le châssis d’empattement 2,860 m est à longerons et traverses en tôle emboutie, restreint à l’avant, renforcé par un caisson central (à la différence des types 134 suivants avec châssis surbaissés à longerons “bloctube”).

Le modèle super-luxe bénéficie de la nouvelle suspension, roues avant indépendantes par ressort à lames transversal et bras oblique et amortisseurs à friction Raxef transversaux, deux ressorts à lames semi-elliptiques avec amortisseurs Raxef. 

Les équipements super-luxe – calandre concave, phares obus à vitres plates, roues (à voile plein, puis ajourée ou à fils avec faux-moyeu), pneus super-ballon – sont présents sur une gamme de carrosserie usine plus étendue à l’origine que sur les 6 cylindres: conduite intérieure “berline quatre/cinq places Artois” SICAL, “berline quatre/cinq places aérodynamique” avec pied milieu et porte bagage, conduite intérieure “coach quatre places aérodynamique” (identique à son homologue en 18 cv, sans doute Manessius), “coach décapotable quatre places” SICAL, “faux cabriolet Provence”  SICAL. 

Pour le salon 1934, tous les modèles sont équipés d’un capot à quatre rangées d’ouïes parallèles inclinées et à partir du châssis 44810, la boîte préselective Wilson est proposée en option. La gamme de carrosseries est remaniée avec la disparition des configurations Artois, Provence et coach décapotable et l’apparition de la “conduite intérieure berline aérodynamique profilée”, du “cabriolet décapotable”, de la berline “Sologne” SICAL, de la conduite intérieure “Normandie” qui subsistent. Tous ces modèles sont équipés des roues fils à serrage par écrous, noires ou émaillées, et de deux avertisseurs sur pare-chocs. L’écusson Delahaye est argent sur fond bleu triangulaire. 

En 1935, le coach profilé disparaît, la berline Normandie possède une option “malle coquille” et la conduite intérieure berline aérodynamique Autobineau reçoit d’origine des mallettes adaptées.

A partir de 1935, les roues sont à voile ajouré et le cabriolet décapotable peut recevoir en option une capote rentrante. En 1935, apparaît une “conduite intérieure quatre/cinq places” Autobineau.

Le modèle a aussi donné lieu à des versions utilitaires 900 kgs: conduite intérieure commerciale six glaces quatre places, conduite intérieure boulangère profilée et conduite intérieure profilée fourgon tôlé.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée Champs requis marqués avec *

EffacerPublier des commentaires