En 1932, le type 122 (10 cv) remplace le type 109 dans l’optique de répondre au marché des voitures de petite cylindrée après la fin de l’entente avec Chenard et Walker. C’est une dérivée réduite du type 124 apparue en 1931 aussi bien en ce qui concerne le moteur que le châssis.

 

Produite à 800 exemplaires en 1932 et 1933, cette auto est initialement équipée d’une boîte à trois rapports puis à quatre rapports à partir du salon 1933 (type 122 A). Le moteur quatre cylindres (côtes 73,8 x 107), cylindrée 1800 cm3, puissance réelle 38 ch est fixé élastiquement en quatre points. 

La carrosserie d’usine est une conduite intérieure “berline quatre/cinq places” SICAL à malle coquille. La calandre verticale et profonde est similaire aux type 124 et 126 avec l’écusson tricolore à nouveau logo fixé au fronton. La berline est complétée par un petit “faux cabriolet quatre places Provence” SICAL. Ces deux modèles remplacent avantageusement par leur équipement, les types 109 antérieurs. Le modèle reçoit des évolutions stylistiques avec les ouïes latérales qui deviennent obliques en quatre groupes, puis l’inclinaison de la calandre, puis l’allongement des ailes avant. Il existe également des versions avec des volets thermostatiques semi ou entièrement chromés. 

Il existe aussi une version utilitaire de 700/800 kgs. 

La vitesse maximale est estimée à 90 km/h.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée Champs requis marqués avec *

EffacerPublier des commentaires