Largement diffusée avec 2605 exemplaires, comme la 102 M, la 107 M est une nouvelle version du type 107 suite aux accords avec Chenard et Walker et la nécessité d’harmoniser les gammes respectives. Elle représente le passage vers une production en série.

 

Produite de 1927 à 1929, la 107 M reprend le moteur du type 107 (10cv, puissance réelle 38 ch). Le châssis en échelle est légèrement modifié avec des tubes de réaction et par le recul de la traverse qui sert de support de relais à l’arbre de transmission. Le radiateur devient plat avec monogramme central et large calandre arrondie semblable aux Chenard et Walker. Pour les mêmes raisons, le volant passe à droite. En 1928, pour une intégration plus poussée avec les Chenard, l’allumage par magnéto est remplacé par un système à batteries en 12 V. Elle peut atteindre 90 km/h.

De nombreuses carrosseries sont proposées, torpédo quatre places, conduite intérieure semi tôlée, conduite intérieure “berline souple”, faux cabriolet semi-tôlé, faux cabriolet souple, cabriolet quatre places, conduite intérieure “berline quatre places Aquitaine” carrossée par Manessius ainsi que la limousine six glaces “Champagne” avec strapontin en option. Plusieurs options également sont proposées: schémas de peinture deux tons sur Aquitaine, pare-chocs double, malle arrière, deux mallettes intérieures. La large production implique un nouveau rapport avec des carrossiers qui ont ou doivent acquérir une dimension industrielle encore rare avec le revêtement tout acier (et donc les outillages et presses adaptées) sur des structures bois, ce qui entraîne le resserrement des relations entre Delahaye et SPCA qui est un carrossier privilégié de Chenard (berlines,limousines, faux cabriolet, cabriolet) et surtout le carrossier Currus qui réalise des conduite intérieure “berline souple” ou “semi-tôlée” ainsi que des coach et des berlines avec finition luxe (pare-choc, pare-pierre, roues flasquées)

Le modèle existe également en versions utilitaires, plateau, boulangères et fourgons.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée Champs requis marqués avec *

EffacerPublier des commentaires