Présenté au salon 21, produit à 3810 exemplaires jusqu’en 1926, le type 87 (10 cv, puissance réelle 30 ch, 1843 cm3) a un nouveau moteur à quatre cylindres qui comporte beaucoup de nouveautés, telle que la pompe à eau et la dynamo qui sont entraînées par un arbre transversal à partir du vilebrequin. La boite est plus moderne avec un levier central à rotule. 

Le modèle intègre de nombreuses évolutions comme les amortisseurs hydrauliques Houdaille à partir de 1924 et un nouvel équipement électrique en 1925 conforme au code de la route.

Les carrosseries de série sont des torpédo quatre places, des transformables quatre places, des coupés de ville quatre places et des conduite intérieure berline quatre places.

Un modèle utilitaire est proposé sous la dénomination type 87i (normandes, boulangères, fourgons).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée Champs requis marqués avec *

EffacerPublier des commentaires