La vague innovatrice du moment (le groupe cylindre monobloc) n’a pas encore atteint ce châssis car la technique est trop difficile à maîtriser. Le moteur est donc un bi-bloc à quatre cylindres, de 5692cm3 de cylindrée, course de 150 mm, un carburateur.

Le modèle (30/40 cv, puissance réelle estimée 45 ch) est classiquement disponible avec deux empattements long (3,235m) et extra-long (3,385m), peut aller de 45 à 70km/h selon les carrosseries.

Les suspensions sont d’abord à trois ressorts dont un transversal puis à crosses, comme sur les autres modèles.

Il est produit de 1907 à 1914 avec des configurations double ou triple phaéton, limousine, coupé-chauffeur, etc.

En 1912, un châssis très spécial  “30/40 HP sport”, le racing phaéton qui combine le moteur du type 39 avec un nouveau châssis type 58 d’empattement 3,350m. En raison du poids des ensembles carrossés, des roues arrières jumelées sont proposées.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée Champs requis marqués avec *

EffacerPublier des commentaires